Que faire à Phnom Penh ?

Que faire à Phnom Penh ?

Et bien c’est une bonne question ! Pourquoi ? Parce que nous n’avons pas du tout aimé cette ville – qui est soit dit en passant la capitale du Cambodge – 

Nous arrivions de Siem Reap où nous avions eu un vrai coup de cœur et nous pensions que Phnom Penh allait lui ressembler. Et bien pas du tout… la ville est bruyante, sale (il y avait des ordures sur TOUS les trottoirs) peut être dû à une grève des éboueurs -nous ne le saurons jamais- . C’est aussi une ville très pauvre, avec beaucoup de sans abris et des conducteurs de tuk tuk qui ne demandent qu’à travailler, quitte à baisser 3 fois leurs prix, l’un d’entre eux nous a confié qu’il n’avait pas gagné d’argent aujourd’hui et que pour 1 dollar il nous emmenait partout.

Nous n’étions pas bien dans cette ville, oppressés et attristés par la situation des habitants.

Nous sommes tout de même restés une journée et voici ce que nous vous conseillons :

  • Visiter le musée du génocide

Pour rajouter une couche lugubre à notre expérience dans cette ville, nous avons décidé d’aller au musée du génocide qui se trouve être une ancienne prison, afin d’en savoir un peu plus sur l’histoire du pays. Pour nous c’est important de connaitre l’histoire et la culture de chaque pays que nous visitons afin de mieux comprendre les populations.

C’est un moment très dur à passer (surtout pour moi Lilou), la visite commence par l’histoire du dictateur Pol Pot et l’armée des Khmers rouge -qui s’apparente en tout point de vue au régime nazi pendant la seconde guerre mondiale- et révèle la débilité humaine. Pendant plus d’une heure nous arpentons les anciennes cellules des détenus des khmers rouge avec en fond la voie off de notre guide audio.

Cette visite nous a beaucoup touché et nous comprenons mieux pourquoi Phnom Penh est ce qu’elle est. Le régime totalitaire à seulement pris fin il y a un peu plus de 40 ans -c’est encore très récent- Les ravages de ce régime sont encore présent dans ce pays, il n’y a quasiment pas de personnes âgées -pour preuve la moyenne d’âge du pays est de 24 ans- !

Pas de photo à l’appui par respect du lieu

Après ça nous avions besoin de nous changer les idées et de penser à autre chose donc voici la 2ème chose intéressante à faire à Phnom Penh :

  • Manger sans gluten chez “My Friends’ Café and Bakery”

Nous avons trouvé ce café-restaurant un peu excentré qui propose une carte entièrement dédiée au SANS GLUTEN :). C’est une première en Asie !

Nous avons pu tester : sandwich, pizza et pâtisserie tout ça sans gluten ! A vrai dire nous avons commandé tout ce qu’il y avait sur la carte ;).

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERASandwich bacon – oeufs – salade

OLYMPUS DIGITAL CAMERAPizza jambon – poulet – origan – fromage

OLYMPUS DIGITAL CAMERABrownie

OLYMPUS DIGITAL CAMERACarrot cake

Et pour le goûter nous avons acheté ces cookies au chocolat sans gluten => suuuuuuuper bon !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

signature See You Soon Titom et Lilou

 

 

 

 

 

 

Suivre:
Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *